Power Pivot pour gérer des millions de lignes dans Excel ?

Vous avez un reporting à déployer rapidement ? vous avez pour habitude d’utiliser MS Excel et vous vous rendez compte que les données que vous devez traiter comportent plus de 1 million de lignes… un casse-tête ? Avez-vous pensé à Power Pivot ?

Utiliser le pouvoir de Power Pivot

Vous avez peut être déjà entendu parler des outils « Power » de Microsoft, ce sont des outils destinés à utiliser la puissance de nos ordinateurs à des fin de traitement et de calcul ! Les trois plus connus sont :

  • Power Query : Utilitaire de requête et de retraitement des données en provenance d’une centaine de source (Excel, csv, SQL Server, SSAS, Exhange, Sharepoint, SAP…). On le retrouve dans Excel (à partir de 2016 et en add-in pour 2013) et évidement dans Power BI.
  • Power BI : Outil de datavisualisation puissant qui permet d’analyser vos données et de construire vos tableaux de bord interactifs accessible web et mobile.
  • Power Pivot : Outil de calcul en mémoire adossé à Excel (voir les versions compatibles sur le site de Microsoft) qui permet la construction d’un modèle d’analyse complexe et la gestion de tables de données de plusieurs millions de lignes.

Power Pivot permet de gérer le chargement des données en mémoire et de « briser » la limite du nombre de lignes gérées directement sous Excel. Le plus ? vous pouvez créer un modèle relationnel (avec une table de données et des tables de dimensions par exemple) et ajouter des mesures/indicateurs/colonnes en utilisant le langage DAX (Data Analysis Expression) pour vous permettre de déployer vos analyses métiers : Cumul à date, variation entre deux périodes, comparaison automatique à une période passée… le tout en fonction du contexte d’analyse (vos dimensions métiers) !

Avec quelles sources de données ?

Vous allez pouvoir intégrer les sources de données que vous voulez ! Soit directement depuis Power Pivot soit avec Power Query qui vous ouvre accès à presque toutes les sources courantes du marché, soit via une connexion de type ODBC par exemple !

Même des données Excel peu structurées ?

Oui ! Avec la force de Power Query, vous allez pouvoir de manière relativement simple consolider vos fichiers Excel par exemple dans le cadre d’un processus budgétaire pour créer une base consolidée. Cette même base pouvant être mise en relation avec des données récupérées de votre ERP ou système comptable.

Les forces de Power Pivot

  • Une utilisation optimum de la mémoire pour charger et manipuler les données;
  • Une compression des données performante, car même en chargeant 2 millions de lignes vous conservez un fichier Excel avec un poids raisonnable;
  • La capacité à déployer une logique d’affaires complexe;
  • La connexion avec Power Query pour l’intégration des données;
  • La puissance de calcul du DAX.

Conclusion

Power Pivot est à utiliser de toute urgence si :

  • Vous êtes bloqué sur la volumétrie des données à gérer en terme de nombre de lignes;
  • Vous cherchez à industrialiser un reporting. En effet, une fois votre modèle créé, un « simple » clic suffit pour actualiser les données, du retraitement éventuel (via Power Query) à la mise à jour de vos visuels (tableaux croisés dynamiques, graphiques…).

Laisser un commentaire